Calendrier

Juillet 2012
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

Présentation

Recherche

Mercredi 19 mai 2010 3 19 /05 /Mai /2010 09:24

Le 7 décembre 2005 des gardoises et des gardois de toutes origines confessionnelles, ethniques ou philosophiques se réunissaient en assemblée constituante. Leur objectif : la création dans le département du Gard d’une section de la LICRA.
Constatant que le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie sur fond de crise sociale, avaient retrouvé de la vigueur, constatant la multiplication des actes racistes et antisémites, les attaques contre la laïcité, le repli sur des valeurs communautaires, ils décidaient d’agir ensemble et de relever ces défis. La LICRA Nîmes était née.

D’emblée notre association affiche clairement ses objectifs :

Pluraliste, se plaçant en dehors et au-dessus de tous les partis politiques, de toutes les organisations philosophiques et confessionnelles, notre association a vocation :
- à combattre par tous les moyens en son pouvoir le racisme et l’antisémitisme, et à en défendre toutes les victimes
- à promouvoir les droits de l’homme
- à contribuer au rapprochement des peuples et à l’égalité parmi les êtres humains, dans un esprit de tolérance, de fraternité et de respect de la laïcité
- à combattre la négation et l’apologie des crimes contre l’humanité
- à défendre la mémoire et l’honneur de tous les déportés et victimes des génocides

C’est bien évidemment dans l’histoire générale de la LICRA que nous avons voulu nous inscrire. L’histoire d’une association anti-raciste née en 1927 et qui a plus de 80 ans et fait d’elle l’une des plus anciennes associations anti-racistes à travers le monde.

La Licra est née d’un fait divers dramatique qui mit en lumière les pogroms dont étaient victimes les juifs en Ukraine sous le régime des Tsars. S’ensuivra un procès retentissant.
D’abord Ligue des Pogroms à l’initiative de Bernard Lecache, chroniqueur judiciaire rejoint par Léon Blum, Albert Einstein, Paul Langevin, Séverine, et beaucoup d’autres, elle deviendra dès 1928, Ligue Internationale Contre l’Antisémitisme puis affirmant sa nature universaliste dès 1932 Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme sigle qu’elle n’affirmera officiellement qu’à l’issue de son 33éme Congrès en 1979.

La LICRA a un passé riche, souvent glorieux jusque dans les périodes les plus noires qu’aura traversé notre pays.
- De ses engagements  contre le fascisme et le nazisme, période durant laquelle de nombreux militants  laisseront leur vie dans les combats de la Résistance, sur le Front ou gazés par centaines dans les camps d’extermination, 
- à ses actions contre les dérives antisémites de l’ex-Union Soviétique, pour de vraies mesures anti-ségrégationnistes aux Etats-Unis,
- à la campagne de soutien aux Indiens d’Amazonie chassés de leur terre,
- au soutien des Sud-Africains face à l’Apartheid,
- aux harkis algériens….et nous pourrions  prolonger la liste…. la Ligue sera sur tous les fronts pour lutter contre les formes anciennes ou nouvelles du racisme et de l’antisémitisme.

Parce qu’aujourd’hui, le racisme revêt des formes plus sournoises, notre association,  a élargi son champ d’action pour mieux répondre aux nouvelles préoccupations de la société :
qu’il s’agisse de la discrimination au travail ou au logement, des questions liées à la citoyenneté et à l’intégration, ou de la menace raciste qui utilise l’internet comme nouveau vecteur.
Ainsi notre association a contribué pour sa part à la mise en place de la HALDE en 2005 ;
a participé aux travaux de la commission Stasi qui devait aboutir à la loi sur le port ostensible de signes religieux à l’école.

Depuis sa création, il y a quatre ans notre section a multiplié les initiatives, a fait la preuve de son engagement quotidien, permanent pour dénoncer toutes les formes de racisme, pour promouvoir la tolérance et la fraternité. Notre association en se dotant des outils modernes de communication espère ainsi faire partager ses combats et ses valeurs à un plus grand nombre de gardois.
Forte de son indépendance et de sa liberté de parole,  forte de ses militants et adhérents elle va continuer à accueillir tous les républicains d’où qu’ils viennent sans esprit partisan unis sur des valeurs et poursuivre sa mission d’alerte et de veille.

 

Patrice BILGORAI
Président de la section LICRA Nîmes

Par licra30.over-blog.com - Publié dans : Edito
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus